COMITE DE PILOTAGE DU PDREAS : LA 3ème SESSION ACCORDE PLUS 2,700 MILLIARDS AUX COMMUNES COUVERTES PAR LE PROJET

Spread the love

3ème session ordinaire du Comité de Pilotage du Projet de Déploiement des Ressources de l’Etat pour l’Amélioration des Services et Riposte Locale à la Covid19 (PDREAS) : Un budget de 12,841 milliards Franc CFA adopté dont 2,705 milliards FCFA au bénéfice des communes appuyées par le projet.

Le Projet de Déploiement des Ressources de l’Etat pour l’Amélioration des Services (PDREAS), a tenu le 1er aout 2021, son 3ème Comité de Pilotage et d’Orientation dans la salle de conférence du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF).

Présidée par le Ministre de l’Economie et des Finances (MEF), représenté par le Conseiller Technique M. Diakaridia DEMBELE, cette session visait à soumettre et faire adopter par les membres du comité le Rapport d’Activités 2020 du projet et le PTBA 2021 consolidé.

Placé sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), le PDREAS est un projet d’appui à la décentralisation budgétaire de 50 millions USD, initié en 2019 par le Gouvernement du Mali avec l’accompagnement de ses partenaires au développement dont la Banque mondiale et l’Agence Française de Développement (AFD).

Durant la période concernée, le projet a été restructuré pour appuyer le Gouvernement du Mali dans la lutte contre la COVID- 19. Il a également bénéficié d’un financement additionnel de 31,7 millions de dollars par l’Ambassade des Pays Bas et la Coopération Suisse.

Malgré le contexte socio-politique difficile de l’année 2020, ayant fortement impacté l’exécution du projet, le PDREAS a enregistré un taux de décaissement de 50,34%, soit plus de 4,154 milliards sur un montant total de 8,2 milliards FCFA.

Pour le premier semestre de 2021, l’exécution du projet a également été marquée par la suspension de la coopération de la Banque mondiale depuis mai 2021. Cependant, le PDREAS à conduit les activités importantes suivantes comme : l’évaluation de performance des 102 communes du projet dans le cadre du Programme de dotations Conditionnelles ; l’acquisition d’équipements et matériels de bureau au profit des structures étatiques partenaires (DNTCP, DNCF, ANICT, BVG, etc. …) ; l’acquisition de logiciel de gestion et d’équipements solaires et informatiques pour les communes, le déploiement du logiciel et la formation du personnel des recettes perceptions sur la version 4 du logiciel « COLLOC » ; la formation des acteurs en GAR/BAR, l’acquisition de thermo-scanners pour le personnel des CSCOM des 102 communes et leur formation aux méthodes de prévention contre la COVID-19, la fourniture de kits et produits sanitaires contre la COVID 19 aux 102 communes, etc.

La mise en œuvre de ces activités a permis d’atteindre au 30 juin 2021 un taux de décaissement de 10,44%, soit 1,44 milliard francs CFA.

Le Programme d’Activités et le Budget Annuel consolidé intègre les besoins d’appui exprimés par les départements ministériels et structures techniques impliqués dans l’exécution du projet. Il se chiffre à 12,841 milliards Franc CFA.

L’évaluation de performance des communes permettra de décaisser, durant le prochain semestre 2021, un montant de 2,705 milliards FCFA au bénéfice des communes qualifiées et la vérification des Indicateurs de Décaissements va déclencher le transfert de 3,551 milliards FCFA en appui budgétaire à l’Etat malien.

Les activités de renforcement de capacités des structures étatiques et des communes partenaires du projet ainsi que les activités de mobilisation et d’engagement citoyens sont pris en charge à hauteur de 5,657 milliards Fcfa soit 44% du montant total du PTBA.

A l’issue des travaux, les deux documents présentés ont été discutés et validés par les membres du Comité de Pilotage.

Le coordinateur du projet, M. Sékou DIAKITE a rassuré le Comité que l’UCP/PDREAS mettra tout en œuvre pour exécuter efficacement ce programme et réaliser ainsi, les résultats qui lui sont assignés.

Rappelons que le PDREAS, vise à augmenter les ressources mises à la disposition des collectivités pour la fourniture des services et à renforcer les mécanismes décentralisés, y compris l’implication des bénéficiaires et utilisateurs des services. Le projet couvre l’ensemble du pays, soit 102 communes réparties entre les régions du Mali.

Les bénéficiaires ultimes sont les citoyens maliens qui bénéficieront des améliorations à la fois en quantité et en qualité des services publics fournis.

Cellule de Communication PDREAS

Le titre est de la Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *