DOSSIER DESTABILISATION DU MALI : RAS BATH ET CO-ACCUSES LIBRES

Spread the love

Le confrère et ses co-accusés sont sortis de prison. La Cour Suprême vient de confirmer l’arrêt de la Chambre d’accusation, qui avait demandé d’annuler les poursuites contres Rasta et ses co-accusés pour faute preuve. Cette décision finale rendue par la Cour Suprême, donne la liberté aux accusés.

Arrêtés depuis décembre 2020 par la Sécurité d’Etat, Ras Bath et ses co-accusés étaient poursuivis pour tentative de déstabilisation des institutions du Mali. A l’époque, les informations avaient circulé quant à l’implication du Dr Boubou Cissé, dernier PM du président IBK. Et ses rumeurs laissaient croire que Boubou, avait des ambitions pour KOULOUBA, lors des présidentielles à venir.

Concernant RASTA, son émission « Grands Dossiers » dérangeait beaucoup. Aussi des personnalités comme le Directeur général du Pmu Mali, Vital Robert Diop (supposé financier de la conspiration) ; ou  Aguibou Tall, le demi-frère de l’ex Chef du gouvernement accusé d’être le cerveau de la déstabilisation, furent coffrés.

Depuis un certain temps, le nom de Boubou Cissé est fortement cité du côté de l’URD voire de l’ADEMA, comme possible candidat. L’heure de vérité va-t-elle enfin sonner pour l’Ex-PM quant à l’extériorisation de ses ambitions politiques. RAS BATH, quant à lui, depuis 2018, lors de la présidentielle avait pris position pour le Chef de Fil de l’opposition Feu Soumaila Cissé, il n’est pas exclu qu’il le fasse surtout que sa libération va booster sa côte. Déjà, ce matin en sortant de prison, le Rasta a confirmé que sa prochaine émission du mercredi à venir « Grands Dossier », révèlera certains secrets de ceux qui lui-même qualifie d’être ses détracteurs.

De la Cour Suprême à son domicile, c’est une foule nombreuse qui était là pour l’acclamer et l’encourage à rester sur sa lancé de dénonciateur de ceux qui sont en train d’abuser du pays.

Challenges intéressants en vue !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *