JUSTICE : AFFAIRE DES BERETS ROUGES LIBERATION DE AMADOU AYA SANOGO ET COACCUSES

Spread the love

L’ex putschiste de mars 2012 vient d’être libéré. Une décision de justice vient de le remettre dans ses droits. 

L’auteur du coup d’État du 22 Mars 2012 voit sa rétention judiciaire prendre fin. Depuis fin 2013, il fut mis aux arrêts par le régime d’IBK suite à des règlements de comptes pour des questions de grades. La cour d’appel de Bamako a rendu son verdict en déclarant que l’action publique est éteinte. Ainsi, le Général Amadou Aya et ses coaccusés, ont retrouvé leur liberté et vont être mis dans leur droit en terme de salaire et autres avantages.

Selon certaines sources, déjà en janvier 2020 des accords ont été arrangés entre les victimes et le gouvernement Boubou Cissé. Lesdits arrangements concernaient : l’organisation de funérailles nationales pour les victimes, les enfants mineurs des victimes de 2012 auront des statuts de pupilles de la nation. Il faut ajouter à ces avantages l’octroi de logements sociaux aux familles des bérets rouges assassinés, ainsi que des indemnités financières.

Les juges dans leur verdict, ont motivé leur décision par la loi d’entente nationale qui fut votée en 2020. La libération du capitaine bombardé général et ses coaccusés, fait de Amadou Aya Sanogo l’officier le plus gradé de l’armée malienne. Il reste à savoir quel va être sa nouvelle fonction au sein de l’armée sinon au sein de l’Etat malien tout court.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *