EDUCATION : LE RJAE POUR BOOSTER L’ECOLE MALIENNE

Spread the love

Le samedi 6 mars dernier les membres du Réseau des Jeunes pour l’Appui à l’Education, avaient convié les parents des élèves terminalistes en TESCO des lycées encadrés par leurs membres. Pour marquer l’évènement, les organisateurs ont choisi le lycée technique de Bamako et sa salle qui avait abrité la rencontre ayant permis au Président Modibo Keita et ses camarades de déclarer l’Indépendance de la République du Mali en 1960.

Cette rencontre, la première d’une série que le RJAE compte tenir chaque trimestre, a permis aux participants de connaitre le réseau, mais aussi d’échanger sur les maux qui minent notre système éducatif. Dans son intervention, le premier responsable du réseau, Monsieur Simpara, après ses mots de remerciements à l’endroit de tous ceux qui ont répondu à leur invitation, notamment les parents d’élèves, le représentant du ministre de l’Education et le représentant du corps professoral de la FSEG, le Dr Dolo, s’est dit très honoré par cette présence massive des parents.

Faisant l’historique de son association, M. Simpara, dira que c’est en 2018 au sein de la FSEG, qu’est partie l’initiative de lancer le projet avec l’accompagnement de certains professeurs de ladite université. Ils sont partis du constat que les étudiants qui arrivaient à la FSEG, connaissaient beaucoup de difficultés dans les matières essentielles telles la comptabilité, l’économie et les mathématiques financières. C’est donc par souci de corriger ce handicap majeur, que Monsieur Simpara lui-même professeur à la Faculté de Sciences Economiques et de Gestions et quelques étudiants, décideront d’aller corriger le mal à la source, c’est-à-dire au niveau du lycée, afin de permettre aux nouveaux bacheliers de suivre normalement les cours à l’université sans grandes difficultés. Aussi, Simpara dira vouloir aider pédagogiquement ces étudiants à pouvoir s’exprimer en masse sans difficulté. Pour soutenir ses propos, le Dr Dolo de la FSEG, dira que les professeurs mettent du temps pour rehausser le niveau des nouveaux étudiants, afin que ceux-ci puissent suivre les cours. D’ailleurs, il demandera au représentant du ministre de l’Education de prendre des dispositions afin que cette insuffisance soit corrigée, en dispensant des modules appropriés au niveau du secondaire aux élèves.

Sur place M. Maiga, qui représentait le département de l’Education à la rencontre, a promis d’apporter le message à qui de droit. Aussi, il a garanti que l’accompagnement du ministère à l’endroit du RJAE ne fera pas défaut.

A la suite des interventions des membres du présidium, la parole fut donnée aux participants. Dans les échanges, au-delà des remerciements et encouragements des parents d’élèves à l’endroit des membres du réseau, des questions telles : pourquoi ne pas élargir les cours à d’autres séries au niveau secondaire et même fondamental ? Pourquoi ne pas démultiplier cette expérience dans les régions ? Comment pérenniser ce projet du Réseau des Jeunes pour l’Appui à l’Education, ont été entre autres les interrogations soulevées lors de cette rencontre.

A la satisfaction de l’assistance des réponses appropriées ont été apportées aux différentes interrogations par les responsables du RJAE. Ils ont expliqué le fait de s’occuper pour le moment de la série TESCO, parce que c’est cela qu’ils disposent de ressources qualifiées. Ils se disent être prêts à diversifier leurs appuis à d’autres séries quand les ressources humaines appropriées seront là.

S’agissant de leur intervention dans les régions, pour M. Simpara, cela n’est qu’une question de temps. Déjà, ils comptent démarrer cette année à Ségou et probablement aller à Sikasso après.

Pour la pérennisation des activités du RJAE, qui reste bénévole, sur proposition d’un parent d’élève l’assemblée a accepté que chaque parent d’élève, paie 2000 FCFA par mois, en plus des 5000FCFA  de frais d’inscription, qui sont utilisés pour les fêtes de fin des examens du baccalauréat.

La journée a pris fin par la visite des salles de classe, où les encadreurs et les élèves étaient en séances de travail.

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années, comme disait l’auteur. Aux membres du Réseau des Jeunes pour l’Appui à l’Education, agissez pour sauver notre système éducatif en péril depuis des décennies.

M. Traoré

3 Responses to EDUCATION : LE RJAE POUR BOOSTER L’ECOLE MALIENNE

  1. Toure dit :

    Rjae pour tous tous,pour Rjae

  2. Dia dit :

    Merci beaucoup pour cet encouragement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *