MALI PRIMATURE : MOCTAR OUANE DEPUIS VINGT CINQ ANS L’HOMME AU SERVICE DES REGIMES SUCCESSIFS

Spread the love

Moctar Ouane, il était une fois un monsieur de tous les régimes de GMT en passant par Alpha Oumar Konaré, ATT et récemment Commissaire à l’UEMOA, d’où on est allé le cherché pour en faire le premier ministre de la transition malienne.

Moctar Ouane est un technocrate chevronné, conseiller diplomatique de GMT jusqu’à mars 1991. Après les événements qui ont conduit à la chute du parti unique de Moussa Traoré, il ira en France pour affûter davantage son bagage diplomatique à la Sorbonne pendant 3 ans.

A son retour en 1994, le Président Alpha O. Konaré, l’envoya à New York comme Ambassadeur du Mali auprès des Nations Unies. En 1995, une année seulement après qu’il soit arrivé à l’ONU, notre pays siégera comme membre non permanent du  Conseil de Sécurité de l’institution. A cette période-là, la diplomatie malienne a été très sollicitée, et Monsieur Ouane a même présidé la session du conseil de sécurité de l’ONU.
Ce séjour terminé à New York, notre diplomate dès son retour au bercail, sera sollicité par ATT pour devenir le chef de la diplomatie malienne en tant que Ministre des Affaires Étrangères. Mais, plus tard, le président ATT le remerciera sous fond d’incompréhension.

Il faut retenir que jusqu’à sa nomination hier 27 septembre 2020, Moctar Ouane était commissaire à l’UEMOA, chargé de Paix.

En 25 ans, l’homme a eu à occuper plusieurs postes de responsabilités, faisant de lui un grand commis de l’Etat. Il regorge de beaucoup de compétences, doublées d’une allure d’homme au calme olympien. Ces qualités peuvent l’aider à mieux accomplir sa nouvelle mission à la tête du gouvernement.
Le seul reproche qu’on lui fait, beaucoup pense qu’il est trop proche de la France.

Sans préjugé, souhaitons-le bonne réussite dans sa mission de redressement de la nation malienne. De toute façon, nous devrons avancer pour quitter la zone de turbulence dans laquelle se trouve notre Mali.

Devenons maintenant de vrais maliens, qui serons sur les remparts pour booster le développement de la patrie, notre héritage commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *