CONCERTATIONS NATIONALES SUR LA TRANSITION : L’HEURE DU DECOLLAGE ?

Spread the love

Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), a convié les forces vives pour évoquer les contours de la suite à donner par rapport à la conduite de l’Exécutif. Des assises prévues les 5 et 6 Septembre où le consensus devra être de mise. 

Aux affaires depuis le 18 Août, la junte de Kati a décidé de passer à l’acte. Une rencontre est prévue au CICB, où toutes les sensibilités du pays se retrouveront. Il est clair que lors de ces assises, le M5 sera sous les projecteurs dans une posture de « nouvelle majorité ». Sauf que les uns et les autres doivent comprendre que le Mali ne se résume pas aux seuls amis de l’Imam Mahmoud Dicko, à eux de savoir raison garder en essayant de mettre la patrie au dessus de tous.

Après les assises avortées de la semaine dernière, celles-ci semblent être la bonne. Du moins sur la forme car chacun des acteurs convié n’a opposé de griefs. Dans le fond, plusieurs acteurs « incompatibles » se retrouveront après des prises de becs par canaux interposés quand le M5 battait le pavé.

On n’oubliera pas la société civile plus politique que les politiques qui sera au rendez-vous du CICB. Aussi, l’ex majorité de la CMP  qui sera face à ses adversaires du M5. Une cohabitation où chacun devra vider son sac afin que le Mali puisse avancer.

Cocktail explosif où des empoignades seront à prévoir lors du 1er jour des assises. Mais le Mali étant la priorité des priorités, il est clair que les enfants du pays devront accorder les violons. Nul n’a le monopole du pouvoir et la CEDEAO reste à l’affut ainsi que la communauté internationale.

Vivement ces assises pour savoir ce que les recommandations préconiseront : il y va de l’avenir politique du Mali, surtout que la formation des organes de la Transition sera au cœur des débats !

Id. Keita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *