GOUVERNANCE AU MALI : « SI LE MALI VA EN MORCEAUX, LA GUINEE SERA DESTABILISEE. LA CEDEAO A DEÇU PAR SON PARTI PRIS » CONCLUT DR OUSMANE KABA

Spread the love

Le candidat du PADES pour les présidentielles à venir en Guinée, le Dr Ousmane Kaba suit de près les troubles sociopolitiques au Mali. Si l’ancien du FMI estime que le Président IBK doit continuer son mandat, le limogeage du PM Boubou Cissé, reste à ses yeux un préalable pour avoir le consensus recherché.

Depuis peu, le Mali subit de sérieuses secousses politiques avec la fronde menée par l’Imam Mahmoud Dicko et des anciens alliés d’IBK. Pour le candidat à la présidentielle d’Octobre prévue en Guinée « Le surcroît d’insécurité, du terrorisme au nord Mali et des conflits ethniques dans la région du Centre, affichent une mauvaise gouvernance. L’expansion du terrorisme inquiète car se déversant sur l’essentiel du territoire ».

Dr Ousmane Kaba estime ainsi que le régime en place est dépassé par les événements or toute déstabilisation du Mali aura raison de la Guinée. Les fronts sont légions aux yeux du président du PADES, qui a fustigé la médiation de la sous-région. « LA CEDEAO a échoué en s’affichant comme un club de Présidents venu soutenir un homologue. L’erreur d’IBK est d’avoir laissé sa famille gérer les affaires de façon affichée » indique notre interlocuteur.

Le candidat à SEKHOUTOUREYA croit qu’il est bien possible de mettre de l’ordre dans la crise en institutionnelle. Il a concédé qu’il est quasiment impossible de faire partir un Président en plein mandat de la sorte mais a salué la sagesse de l’éclairé Imam Mahmoud Dicko. L’ancien député de Kankan invite le Président malien à prôner le consensus avec un PM faisant l’unanimité.

Il rappelle que les deux poumons du même corps, ayant les patronymes et parlant des langues communes, tout ce qui se passe d’un côté affectera forcement la seconde moitié. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *